Baudrecourt, un village à la campagne

logo du site
  • Baudrecourt,
  • Baudrecourt,
  • Baudrecourt,
  • Baudrecourt,
  • Baudrecourt,

Accueil du site > Histoire > Dans les temps..

Dans les temps..

Baudrecourt est un village fort ancien, puisqu’il remonte à l’époque romaine. En effet, au siècle dernier, on y a trouvé » une pointe de flèche néolithique, deux monnaies gauloise (celtiques) et plusieurs monnaies romaines. En 1893, on y a trouvé une tombe de l’époque mérovingienne.

« L’histoire nous dit que Baudrecourt avait à cette époque pour seigneurs, les Templiers dont le couvent était situé dans une pièce de terre dit le confin de STA, ce mot latin signifie « STATION » parce que dans les croisades que saint Louis, roi de France, fit faire pour la conquête de la Terre Sainte, les militaires croisés qui voyageaient isolément pour cette destination, se trouvant fatigués ou malades pouvaient entrer dans ce couvent, s’y reposer et y rester jusqu’à parfaite guérison »

eglise vue de la rue de la mairie

Ces moines –Templiers ont longtemps desservi l’église de Baudrecourt qu’ils ont construite au 12è siècle. Ces religieux étaient fort riches, que qui ne les empêchait pas d’être aussi hospitaliers, et dans la suite des temps, ils ont été maltraité par le peuple et enfin supprimés.

Leurs biens ont été séquestrés : une partie a été réunie au Domaine de la Couronne et l’autre à l’Ordre des chevaliers de Malte qui dans la suite en ont aliéné une partie à l’Ordre des Jésuites.

Longtemps après, des moines solitaires avaient fait construire un monastère dans le lieu appelé « Jardin de Maltout ». Ce couvent fut ruiné en 1525 et c’est seulement à cette époque que l’église de Baudrecourt fut desservie par des prêtres s séculiers à demeure fixe. En 1489, le village et l’église furent pillés et détruits en partie par le Seigneur de Fénétrange dans la lutte contre Metz.

L’année 1632, fut également fatale au village de Baudrecourt : les Suédois firent l’invasion dans notre payas sous les ordres du fameux Gustave-Adolphe, ils brûlèrent la plus grande partie de la petite ville, dévastèrent et pillèrent le reste.

soldats allemands

Dans le même siècle, les habitants ont reconstruit leurs habitations et réparé leurs pertes, mais ils ne tardèrent pas à être désolés par les compagnies franches du Duc de Lorraine qui journellement, pillaient et dévastaient toute cette partie du pays appartenant à l’Evêché de Metz.

Les habitants étaient obligés de se défendre contre les envahisseurs, et plus d’une fois on les vit prendre les armes et mettre leur ville à l‘abri. Les uns montaient la garde sur le pont de sainte lorette tandis que les autres faisaient faction sur la tour pour donner aux habitants le signal de l’alarme et les appeler aux armes. Plus d’une fois le sang coula ; des ennemis assez audacieux pour pénétrer dans le village, y perdaient la vie. Un calvaire a été érigé à l’emplacement où un homme fut tué suite à un vol.

les Calvaires



Dans la même rubrique

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF